Comme une évidence, j’avais envie de vous transmettre ce moment fort que je vis, pour le partager, pour avancer ensemble.

Nous vivons tous des périodes de transition, pas toujours évidentes d’ailleurs, car il est possible d’être secoué, chamboulé, déstabilisé, … Nous savons que ces périodes ne durent pas dans le temps, mais lorsque nous sommes à l’intérieur de ce tourbillon, nous nous demandons si cela s’arrêtera pour passer à autre chose. Cela me fait penser à la phase de latence, lors de l’accouchement : plein de contractions, mais le col semble vouloir prendre son temps ! On se dit « vivement que ça s’ouvre! ».

C’est un peu ce que je vis en ce moment, des contractions qui suggèrent que quelque chose change, mais le changement est encore en train de s’installer, tout doucement, bien qu’avec intensité.

Je vis très bien ces contractions, lorsque je pense à respirer et à relativiser. Lorsque je me dis que cela a du sens. Lorsque je me recentre, que j’essaie de m’aligner. Lorsque je prie pour, comme le canard, secoué par les tumultes et les vagues, laisser glisser l’eau sur les plumes, sans être mouillé.

À vraie dire, c’est bien la résistance au changement qui est le plus difficile. Peut-être aussi de lâcher quelques croyances. Peut-être aussi de se rendre compte que le changement s’opère, inéluctablement, alors même que l’on commençait à se connaitre un peu mieux.

Je crois que j’aime cela, j’aime ce mouvement, mais comme tout, j’aspire aussi à des temps de pause, j’aspire aussi à ce calme entre deux contractions (Si quelqu’un ne sait toujours pas que je suis sage-femme, je pense que le doute est levé !). J’aime faire ce parallèle entre la vie et les contractions (c’est d’ailleurs un sujet que j’aborde dans unes de mes vidéos sur youtube).

Bien sûr, pour faire simple, tout est en mouvement en ce moment, dans tous les domaines de ma vie. Je sens tout de même avoir passé une étape, qui me permet aussi aujourd’hui d’écrire cet article.

 


J’aimerais vous partager mon envie de continuer sur le chemin, avec vous.

C’est un vrai bonheur pour moi de sentir cette belle communauté. Je me sens vraiment chanceuse de vous avoir, d’avoir cette belle relation. J’en profite pour vous remercier à nouveau, car votre soutien est bien plus précieux que vous ne pourriez le croire.

Simplement, de nouvelles idées émergent, et j’ai besoin de vous. Est-ce que vous voulez bien être mes « sages-femmes de vie » ?! 🙂 Des sages-femmes de vie, bienveillantes, pour m’accompagner, pour que l’on puisse se sentir ensemble grandi de cette aventure ?

Je vais vous livrer non pas mon projet de naissance, mais mon projet de vie, autour de ce qui nous lie : le bien-être des futurs et jeunes parents, des bébés. Je ressens que cela est plus vaste encore, car je crois qu’il est fondamental d’inclure la personne dans sa globalité, dans toutes ces dimensions. C’est aussi pour cela que je trouve les mots parfois réducteurs. Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que j’aime cette approche globale, humaine, naturelle, en prenant soin d’aborder le corps, l’esprit, l’énergie et notre dimension spirituelle.


Voici mon projet de vie, cette partie de ma vie, que je veux vivre avec vous :

J’aimerais commencer simplement en déposant ici, par écrit, toute ma gratitude. C’est important pour moi. Vous me touchez, vous me faites aussi vibrer, pleurer, au fil de vos récits, de vos témoignages, de vos messages. Vous me faites rire, vous m’inspirez. C’est un vrai bonheur.

Et c’est en toute logique, que le premier point que j’ai envie d’aborder avec vous, est de créer des moments de RENCONTRE, de partage, en présence.

J’aimerais vous suggérer plusieurs idées, afin que vous puissiez me donner votre avis dans les commentaires 🙂 Est-ce que cela vous plairait :

  1. Des ateliers d’une demi-journée, tous les quinze jours environ, sur des thèmes comme : contacter bébé et communiquer avec lui pendant la grossesse, la place des papas/compagnon/compagne durant la grossesse et la naissance, le mécanisme de la douleur, optimiser ses chances de réaliser son projet de naissance, découvrir la Communication Quantique,… Ces ateliers pourront avoir lieu d’abord à Montpellier, puis dans d’autres villes suivant la demande.
  2. Des conférences/débat dans différentes villes, autour de la thématique de mes livres : « Accoucher sans péridurale, pour un accouchement naturel en pleine conscience », et mon prochain livre qui paraîtra lui aussi aux Éd.Larousse au mois de mars 2019 dont le thème sera « la grossesse » (titre encore secret pour le moment).
  3. Des journées spécifiques pour transmettre et partager mon expérience et mon analyse aux professionnels travaillant dans la périnatalité : sages-femmes, doulas, … Ces journées pourraient être envisagées suivant la demande 🙂 et des journées destinées aux futurs parents, jeunes parents.

Qu’en pensez-vous ? 

Je sens que cette étape est importante pour moi, mais aussi pour nous. Ce contact me semble aujourd’hui nécessaire, car positif, joyeux et le partage plus interactif 🙂


La deuxième chose dont j’aimerais vous parler, concerne vos attentes.

Comment puis-je être au plus proche de vos besoins ? De vos envies ? Vous savez, lorsque je recevais les couples dans mon cabinet de sage-femme, je prenais toujours ce temps, pour leur demander ce qu’ils attendaient de moi, ce qu’ils avaient envie de vivre, de découvrir. Même si bon nombre ne savaient pas forcément « quoi », ils savaient qu’ils avaient envie de cheminer et que la communication entre nous était importante.

Aujourd’hui, de coeur à coeur, j’ai envie de vous poser aussi cette question :

« Qu’avez-vous envie, ou besoin, dans nos partages/transmissions ? Nos rencontres ? Dans votre vie actuelle ? »

« Que voudriez-vous que je vous apporte ? »

 

shutterstock_763102015


La troisième chose, qui me tient aussi à coeur : les programmes en ligne

Ne pouvant toutes et tous vous rencontrer et partager aussi largement que je le souhaiterais, mais aussi pour aller plus loin que dans mes vidéos sur ma chaîne Youtube, j’ai créé Mon Challenge grossesse – Le MUST pour ma grossesse, un programme en ligne (37 vidéos pour aborder et réfléchir sur des thèmes qui touchent la grossesse, la naissance et le post-partum, pour apporter des astuces, des conseils, mon expertise, ainsi qu’un groupe privé pour échanger avec une communauté autour de ces sujets).

Ce programme est pour moi une source et une ressource importante pour les futurs parents.

Mais je voudrais avoir votre avis, les programmes en ligne (dans le domaine de la périnatalité du moins, car cela est différent dans d’autres domaines comme le développement personnel par exemple), peuvent ne pas être perçu à leur juste valeur.

Qu’en pensez-vous ? Est-ce que vous aimez les programmes en ligne ? Est-ce que cela vous parle ?

Si Mon Challenge grossesse – Le MUST pour ma grossesse,  ne vous semble pas pertinent, (peut-être simplement à cause de son nom ou du thème, …),  est-ce qu’un autre programme vous plairez ou est-ce que ce format ne vous parle pas du tout ?

LOGOMCG

IL existe d’autres formats comme l’E-book (livre téléchargeable et imprimable), les audios au format MP3, … Est-ce que cela vous plairait ?


 

J’ai à coeur d’être plus proche de vous, de vous apporter ce qui est nécessaire pour vous, au moment où vous le vivez. Je sais que nous passerons des moments incroyables, encore, des moments forts, des moments précieux. Je souhaite que l’on avance ensemble.

Merci, pour vos réponses, que j’espère nombreuses dans les commentaires 🙂 N’hésitez pas à partager pour que je puisse avoir une idée, la plus large possible, de l’orientation de mes activités sur les réseaux sociaux et en présentiel. J’ai déjà hâte de bosser, à la lecture de vos réponses, pour construire cette nouvelle ligne de vie, que nous créons ensemble.

Aurélie

 


Aurélie SURMELY
Aurélie SURMELY

Coach périnatal diplômée sage-femme, auteure du livre Accoucher sans péridurale

    5 replies to "Un projet de vie, pour créer et partager"

    • Aurélie SURMELY

      J’ai hâte de vous lire 🙂 Vous êtes toutes et tous les bienvenus à partager vos réponses ici, vos suggestions, vos remarques. Sentez-vous libre de vous exprimer pour pouvoir m’accompagner aussi dans cette transition ! Douces pensées à vous toutes et tous 😉 Aurélie

    • Audinet Marianne

      Bonjour Aurélie!! Tout d’abord, un grand merci à toi pour ton investissement humain!! je viens de terminer la lecture de ton livre qui m’a beaucoup plu!! l’approche du corps humain ainsi que ses autre corps me semble tellement évident. Malheureusement, notre médecine occidentale a encore beaucoup à revoir.
      Bref, en voilà pleins de projets porteurs de lumière!!! Ta proposition de conférence et d’ateliers m’intéresse beaucoup! j’aime rencontrer les personnes, partager un regard (je trouve que c’est beaucoup plus profond qu’à travers un écran! même si c’est déjà super de pouvoir échanger par ce biais).
      J’habites à Grenoble et se serait avec grand plaisir que j’irai à ta rencontre.

      En te souhaitant une belle pleine lune du 24 octobre.

      Marianne

      • Aurélie SURMELY

        Je suis touchée par ton message merci beaucoup 🙂 Je serais ravie de venir sur Grenoble ! Encore merci Marianne pour ton retour 😉

    • Amelie

      Bonjour Aurélie

      J’ai malheureusement découvert ton site et ta chaine You Tube un peu tard dans ma grossesse (je suis à quelques petites (longues ;-)) semaines de mon accouchement. Je me suis empressée d’acheter ton livre pour me préparer au mieux à mon accouchement. Comme beaucoup de mamans, je me suis réellement investie dans un projet de naissance après une première experience qui me laisse un gout amer.
      J’ai la chance d’habiter en Suisse qui soutient relativement facilement les accouchements par voie basse après césarienne, et j’essaie de me préparer au mieux mentalement pour éviter l’effet papillon des interventions médicales que tu décris si bien.
      Je dois avouer que je suis vraiment bleufée de l’humanisme et de la profonde gentillesse des sages femmes libérales que j’ai pu rencontrer. On ne devrait connaitre que ca lors d’une grossesse, et pas la froideur des usines à accouchement (meme si je sais que le personnel hospitalier fait un travail formidable pour les grossesses et naissances plus compliquées).

      Alors tout d’abord un énorme merci pour tout ce que tu proposes et qui aide énormement. Comment répondre à nos besoins? C’est sans doute un peu tard pour moi mais si je t’avais « rencontrée » plus tot, j’aurais aimé pouvoir profiter d’atelier en ligne. Il y a beaucoup de sites de coaching en ligne (pour divers themes) qui proposent cette option. Avec un nombre limité de participants, pour que chacun puisse s’exprimer et trouver les réponses.

      Et pourquoi pas aussi (si tu as assez de temps!) des accompagnements personnalisés. J’ai eu la chance de trouver une sage femme en Suisse avec qui j’ai simplement pu parler de ma premiere experience d’accouchement et qui m’a enormement aidée à dédramatiser. J’ai réussi grace à elle, à me projeter dans cette nouvelle naissance et découvrir des options dont j’ignorais l’existence (je vais accoucher en plateau technique à l’hopital, avec une sage femme à mes cotés pendant la duree de l’accouchement).

      Voilà, j’espere que cela répond à ta question.
      Je te souhaite tout le meilleur et merci encore pour toute l’aide précieuse que tu nous apportes.

      Amélie

    • Caroline Muller

      Bonjour Aurélie,
      J’adore ton boulot sur le net et j’ai bien aimé ton programme Challenge grossesse. C’est donc par un grand sentiment de gratitude que je commencerai ce message : Merci !!!!!!!!!!!!
      Je me retrouve énormément dans ce que tu fais et dans les infos que tu véhicule. J’ai commencé un blog et une chaîne youtube il y an un an avec le même but : transmettre !!!
      Bien que tout cela marche au ralenti depuis le début de ma seconde grossesse (8 mois), je sais plus que jamais quelle orientation donner : la périnatalité dans toute sa splendeur !!
      J’ai moi aussi un projet d’accompagnement en ligne car cela me semble primordial que de véhiculer tous nos beaux messages emplis de bienveillance, d’authenticité, d’espoir et d’humanisme.
      Je me laisse le temps de vivre mon second accouchement et de découvrir quel bébé je vais offrir au monde, quelle maman je vais à nouveau devenir et ensuite je prendrais contact avec toi… je pense que nous avons plein d’idées communes alors si nos cerveaux peuvent partager et créer ce sera avec plaisir.

      Bien à toi

Laisser un commentaire