Le corps non seulement se prépare à l’accouchement depuis le début de la grossesse, mais il est aussi prêt à porter la vie, dans chacune de ces cellules, depuis votre notre propre conception ! Nous sommes faites pour transmettre à notre tour, la VIE.

Tout autant que le processus de digestion, d’élimination, de respiration, chaque cellule connaît son rôle, tel un magnifique orchestre qui nous livre une symphonie parfaite.

Qu’en est-il de notre périnée ? Cette zone qui se compose de muscles, qui enserre la vulve et l’anus, qui maintient tel un plancher les organes abdominaux ? Cette zone qui se trouve être aussi un lieu de passage, pour éliminer les déchets de notre corps, pour laisser passer les menstrues, pour accueillir l’acte sexuel, ressentir du plaisir. Cette zone qui laisse passer les bébés pour venir au monde. Cette zone qui fait parler d’elle malgré tous les tabous qui l’entourent. Une zone qui évoque aussi un lieu sacré, énergétique. Cette zone qui n’en reste pas moins une partie de notre corps, fonctionnant avec l’ensemble de notre corps, ayant besoin d’être considéré, protégé…. Je vous propose 5 clés pour votre périnée, avant votre accouchement.

perinee-Aurélie Surmely

Notre relation au corps peut être difficile, douloureuse, intimidante, effrayante… ou alors merveilleuse, sacrée, nous donnant un sentiment de gratitude profonde. Nous avons toutes une relation unique avec notre corps. Et celle-ci peut impacter notre vie de femme. Allons-nous laisser notre corps s’exprimer ? Allons-nous l’écouter ? Accepterons-nous de vivre avec lui, dans toutes ces expressions ? Dans toute sa force ?

1  Apprenez en plus sur votre périnée

Bien sûr, il y a la partie purement anatomique, qu’il est intéressant d’avoir en tête. Beaucoup de femmes par exemple, ne savent pas où se trouve leur méat urinaire. Osez prendre un miroir et observer votre anatomie. Il n’y a pas un sexe féminin identique. Nous sommes toutes différentes (par exemple des lèvres petites, grandes, en vague, droites, ou avec une asymétrie très visible…).

Pendant la grossesse, votre périnée change : plus foncée avec l’imprégnation hormonale, plus oedématié parfois, des sensations différentes lors des rapports sexuels, et des sécrétions vaginales plus abondantes. Vous observerez des changements, car votre corps réagit à la grossesse et se prépare à l’accouchement.

2  Ressentez votre périnée

Il est possible que vous découvriez votre périnée à l’occasion de la grossesse. C’est souvent à cette période que nous en entendons réellement parler. Parfois même, ce sera seulement après la naissance, lorsque l’on évoquera la rééducation du périnée.

C’est ennuyeux, car nous devrions avoir toutes ces notions bien plus tôt. Mais prenons cette chance de se découvrir un peu mieux. Il existe des exercices simples à faire pour découvrir cette zone musculaire : votre sage-femme pourra vous indiquer comment procéder.

Astuce : Vous pouvez contracter votre périnée lors des rapports sexuels, en essayant de contracter le vagin comme pour « comprimer » le pénis. Ne vous inquiétez pas, il n’aura pas mal 😉 et vous pourrez ressentir de nouvelles sensations liées à votre périnée.

3  Favoriser les positions physiologiques

Le périnée adore être sollicité correctement pour garder tonicité et souplesse. La position accroupie est idéale, pendant la grossesse et tout au long de votre vie de femme.

Ce n’est pas toujours évident lorsque l’on a peu l’habitude d’utiliser cette position. Mais petit à petit, vous serez plus à l’aise. Votre périnée sera heureux ! Nous avons tous été accroupie enfant. De façon spontanée, nous prenions les postures les plus adaptées.

child-215317_1920 Position physiologique : accroupie

4  Stimuler la circulation 

L’effet des hormones ainsi que le poids du bébé, des annexes, du liquide amniotique, pesant sur les vaisseaux, les nerfs, les ligaments… Vous pouvez être sujette aux varices (jambes ou vulve), hémorroïdes, oedème vulvaire, oedème des membres inférieurs, …

Alors faisons circuler le sang et la lymphe pour accompagner notre corps et éviter les effets indésirables. Un remède ? Oui et il en existe plusieurs en réalité : massage, marche, alimentation, .. mais aussi, si besoin : homéopathie, acupuncture, ostéopathie, drainage…

Astuce : vous pouvez prendre un ballon et faire quelques exercices en étant assise (mouvements du bassin en dessinant des cercles ou des 8) .

5  Retenir et aussi important que de laisser… passer !

Lors de l’accouchement, j’ai observé bien souvent que les femmes avaient tendance à contracter leur périnée au lieu de le laisser se détendre pour laisser passer le bébé.

Certes, ce n’est pas forcément évident. Mais encore faut-il l’avoir expérimenté pour savoir à quoi cela correspond de « lâcher le périnée ».

Contracter puis relâcher. Sentir le mouvement du périnée.

Astuce : allongez-vous sur le dos, un coussin sous les jambes. Fermez les yeux et respirez calmement. Lors de l’inspiration, visualisez l’air descendre jusqu’en bas de votre ventre. Observez ce qui se passe au niveau de votre périnée.


Laissez-moi en commentaire vos réflexions, vos questions, votre expérience 🙂 et n’hésitez pas à partager l’article aux futures mamans et à toutes les jeunes femmes en général, qui n’ont peut-être pas encore entendu parler de leur périnée. 


Aurélie SURMELY
Aurélie SURMELY

Accompagnante périnatale diplômée sage-femme, auteure du livre Accoucher sans péridurale

    2 replies to "Périnée : 5 clés avant l’accouchement"

    • Anonyme

      Bonjour. Avez-vous entendu parler du dispositif Epi-no pour préparer le périnée a l’accouchement ? Il y a de très bons résultats .

      • Aurélie SURMELY

        Bonjour 🙂 Oui j’en ai déjà entendu parler et je suis mitigée… Je garde à l’idée que le corps se prépare pour la naissance, et qu’il le fait bien mieux que n’importe quelle intervention de notre part. Pour autant, nous devons faire attention à notre capital santé, préserver notre corps et compléter nos connaissances avec toutes les nouvelles découvertes sur la physiologie. Plus notre approche est respectueuse du processus naturel, et plus nos chances de vivre harmonieusement avec notre corps augmente 🙂

Laisser un commentaire