J’insiste souvent sur l’importance du vécu.
Je trouve effectivement, que l’état dans lequel nous sommes, peut être modifié, en modifiant notre filtre, en observant notre réalité sous un autre angle et en s’adaptant pour la vivre au mieux. 

Finalement, ce qui est important ne semble pas être ce que l’ON A, mais ce que l’ON RESSENT. 

Je dirais même, que nous avons une capacité à changer notre réalité (grâce à notre perception), aussi vite que nous sommes capables de l’accepter. Les processus se mettent alors en marche pour vivre un événement tout à fait différemment. 

Il faut une bonne dose de non-attachement et d’amour pour pouvoir le faire, c’est vrai.
Ce n’est pas toujours simple. 

Aujourd’hui, j’aimerais te proposer un exercice, pour toi, pour cheminer avec cette idée.
J’y répondrai pour jouer le jeu et le faire avec toi. 

Voici l’exercice : l’idée est de compléter ces phrases, afin de changer ta perception de la réalité :

 1)    Je suis dehors. Le temps commence à se couvrir. Il y a de plus en plus de nuages gris. Je suis juste en jupe et petit haut. Puis, il pleut à verse.  JE ME DIS…. JE FAIS… JE RESSENS 

2)    Je suis avec une personne que j’aime. Elle me raconte ces dernières péripéties et semble abattue par tout cela.  JE ME DIS… JE FAIS…JE RESSENS… 

3)    Je ne sais plus quoi faire de ma vie. Je ne comprends pas pourquoi je suis là ni en quoi c’est utile.  JE ME DIS… JE FAIS… JE RESSENS… 

Comme promis je joue le jeu et je réponds aussi aux questions 😉 

1)    Il pleut, je suis dehors. JE ME DIS vive le côté sexy tee-shirt mouillé ! Sait-on jamais, je pourrais croiser l’homme de ma vie et lui plaire dans la seconde ! (Oui on peut aussi faire ça avec humour ;-)). JE FAIS en sorte d’observer les gens autour de moi et de les regarder. Pour capter des sourires, des regards, et rire de la situation. JE RESSENS de l’amusement rien que d’y penser. Je ressens déjà l’envie de prendre un bon bain après tout ça, avec une bombe de bain et des bougies ! Hmmm ! 

2)    Elle semble abattue. JE ME DIS il vaut mieux que l’on se limite dans le temps, pour ne pas tourner en rond et avancer. JE FAIS une proposition pour elle : « tu veux que je te fasse une visualisation pour te relaxer ? JE RESSENS de la satisfaction d’avoir pu lui apporter un moment serein.  

3)    Qui je suis et pourquoi : JE ME DIS c’est une opportunité pour moi, car je préfère me poser la question maintenant qu’à 90 ans ! JE FAIS une communication quantique (oui forcément ;-)), je prends le temps de méditer. JE RESSENS que l’accès à l’information m’est offert, et que je peux y accéder facilement. J’ai beaucoup de gratitude. 

Ce sont des exemples de situations quotidiennes, pour lesquelles on peut transformer notre vécu. Si tu as envie de partager tes réponses avec moi, ce sera avec plaisir, il te suffit de répondre en répondant à ce mail.
 Belle journée,
Aurélie

Ps : si tu veux toi aussi découvrir la communication quantique, tu peux cliquer ici 
communication quantique