Hier encore, j’ai eu beaucoup de clientes qui m’ont parlé de leur problème de couple.

C’est un sujet récurrent, puisqu’il est souvent au cœur de nos préoccupations.

Ce sont donc des questions qui reviennent souvent. Généralement, voici ce qui est dit :

« Il s’impatiente avec les enfants et crie tout de suite. Il est claqué le soir, quand il rentre du boulot ».

« Nous n’avons plus de soirée pour nous, car notre enfant se couche tard. Les couchers sont tellement difficiles, que nous sommes stressés et éreintés une fois qu’il dort enfin ».

« Il me met la pression pour arrêter l’allaitement, parce qu’il trouve que j’en fait trop, que je suis trop disponible pour notre enfant ».

« Il réclame une vie sexuelle, mais moi, je n’en ai pas envie. Je n’ai vraiment pas la tête à ça ».

« On ne trouve plus de temps pour nous. Et je n’en trouve pas non plus pour moi ».

Quelques exemples pour vous montrer à quel point, nous n’inventons pas les problèmes. Vraiment. Nous sommes nombreuses à nous retrouver dans au moins une de ces situations.

J’aimerais aujourd’hui te partager un point qui revient souvent dans les réponses. Comme tu le sais certainement, je suis praticienne en communication quantique. Grâce à cette communication, il est possible d’accéder à toutes les réponses, conscientes ou non, du moment que cela reste juste et utile, ici et maintenant.

En communication quantique, il est possible d’établir un dialogue avec un bébé in utero ou déjà né, une relation, un membre de la famille, un voisin… Bref, toutes les personnes de notre entourage.

Il est donc possible d’aller interroger notre compagnon/compagne.

Lorsque l’on interroge le compagnon (99% de mes clientes ont une vie hétérosexuelle, donc j’ai plus d’expérience par rapport au compagnon qu’avec des compagnes), une de leurs ressources est très souvent…

Tadam… un peu de suspense…

Le jeu. Oui, 90% du temps, ils veulent jouer. J’ai eu des réponses pour des jeux vidéo, des jeux plus taquins parfois, envie de rire simplement, ou même de faire des scrabbles. 

Sais-tu pourquoi ? La plupart du temps, ils se sentent décontractés avec le jeu. Le stress tombe comme un soufflet. 

Le fait de s’accorder ce moment de déconnection totale, pour se vider la tête et être dans un espace où seul le plaisir s’installe.

Un moment où les responsabilités s’évanouissent comme neige au soleil.

Mais ne crois pas que ce plaisir se veuille solitaire. Dans leur réponse, ils désirent avoir leurs femmes dans la partie.

Une fois devenus marshmallows, détendus, ils veulent avoir leurs femmes à leur côté, pour partager ce plaisir simple et complice. Jouer ensemble, avec deux manettes dans un jeu vidéo, s’autoriser un jeu plus érotique, ou encore partager une partie de jeu de société à deux. Pour ceux qui souhaitent que ça bouge plus : un laser game, un escape game…

Je sais, c’est incroyable car la solution est souvent bien plus simple qu’on ne le pense.

Certes, ne te méprend pas, en communication quantique, on comprend aussi qu’il y a d’autres facteurs, d’autres plans, d’autres raisons qui font que le mal-être peut s’installer.

Mais le jeu vient souvent désamorcer une tension. 

Pourquoi avons-nous besoin de jouer ? C’est une question que je me suis posée. J’ai fait des recherches pour trouver des études à ce sujet, et il s’avère que c’est non seulement un processus naturel chez l’humain, mais réellement porteur dans nos vies bien trop mécanisées, structurées et routinières.

Nous nous asséchons du fait même d’être trop sérieux.

De nombreux psychologues en font le constat. Ce sujet est tout simplement passionnant, car nous sommes tellement conditionné pour croire que le travail doit être fait sérieusement (lire entre les lignes sans rigoler), que la vie de famille doit être bien organisée, drivée… Finalement, finir par conclure que notre réalité ne rime pas avec plaisir.

D’ailleurs, si nous prenons un peu de distance sur nos vies, en l’observant du tout début jusqu’à aujourd’hui, qu’est-ce qui a fondamentalement changé ? Dans nos comportements ? 

Nous avons besoin de jouer : au travail, dans le couple, en famille, entre amis.

Il existe certainement un dosage, propre à chacun, pour y trouver son compte.

J’avais envie de te partager cela, c’est une des clés pour apaiser son quotidien, ses relations, sa vie de couple et familial.

Sur ce je te donne rdv au laser game de Montpellier Odysseum ! Tu es de la partie ? 😉

Enjoy,

Aurélie

Ps : Je te propose de découvrir la communication quantique, car c’est en découvrant que tu pourras te faire ton avis. Et quelque chose me dit que tu vas adorer ta séance ! Tu peux cliquer ici