Bonjour, je suis Aurélie Surmely, fondatrice et formatrice Echoquantique.
J’ai découvert l’univers quantique en 2017.


Cette première approche, timide, m’a amené à me former, me documenter, jusqu’à l’expérimenter plus concrètement, grâce aux séances quantiques, en 2018.

Comment comprendre, comment appréhender l’ère quantique ?


La physique quantique est fascinante et intrigante pour bon nombre de scientifiques. Elle remet en cause des schémas de pensées et permet dans un même temps, d’ouvrir le champ des possibles.


Le monde quantique nous permet d’accéder au comportement de la matière, de l’énergie sur les plans atomique et subatomique.


Tout, dans notre univers, du soleil à notre propre corps, que ce soit dans un état solide, gazeux ou liquide, est composé d’atomes.


La vie EST mouvement Tout comme les électrons d’un atome, tournoyants autour d’un noyau, dans cet espace de l’atome, on observe du « vide ». Effectivement, l’atome est principalement constitué de vide et de peu de matière.


Ce vide est en réalité de l’énergie et de l’information.


Finalement, que ce soit à l’échelle du microcosme ou du macrocosme, nous comprenons que l’énergie et l’information, circulent à l’intérieur et à l’extérieur de nous. Pour être plus juste, l’énergie n’a pas de frontière, elle est simplement plus dense (comme pour la matière) ou plus subtile (comme pour notre esprit).


Ce qui caractérise les séances quantiques Echoquantique, c’est justement cette possibilité d’aller « capter » cette information.


Si nous revenons à notre atome, donc la plus petite partie d’un corps simple, celui-ci est en mouvement et émet une signature énergétique, une vibration, une fréquence. Notre corps, est par conséquent, un peu à l’image d’une station radio : il émet des fréquences.


Durant une séance Echoquantique, il s’agira alors de capter ces fréquences, ces informations. Elles proviennent de différents plans de l’être, de chaque système, de chaque dimension de l’être.
Cette approche est donc holistique, et pour être plus complète, je précise qu’elle est aussi quantique.


Quelles informations pouvons-nous trouver grâce à cela ?


Il est courant d’entendre que nous avons toutes les réponses en nous, toutes les clés. Que nous vivons les épreuves que nous sommes capables de traverser. Ou encore, que tout a du sens : nos rencontres, nos expériences de vie.


Pourtant, il n’est pas si évident de trouver des réponses, d’écouter son cœur, son intuition. La première démarche est souvent d’aller chercher les réponses à l’extérieur.

Si nous faisons cela, c’est pour plusieurs raisons :

  • Le fait de parler nous permet de poser des mots sur ce que nous vivons : cela nous apporte plus de clarté,
  • Le fait d’en parler nous permet aussi de prendre du recul pour pouvoir l’expliquer à une autre personne, en essayant d’objectiver la situation le plus possible,
  • Nous nous attendons à ce que la personne puisse nous aiguiller afin de trouver nos propres réponses. Parfois, il suffit d’un mot, d’une phrase, et le déclic peut se faire.

Toute cette démarche est donc prioritairement un moyen de gagner en clarté et de trouver nos propres ressources.

C’est ce que l’on fait en séance quantique, simplement, le gain de temps est énorme et ce sont vos propres réponses, conscientes et inconscientes, qui émergent et se transforment en mots.


Je donne souvent l’image que chaque personne est comme une station radio, qui émet des fréquences. Ces fréquences sont émises depuis plusieurs plans : par exemple, le mental émet des fréquences, tout comme le corps physique ou, suivant nos croyances en employant le mot qui nous convient le mieux : notre âme, notre intuition, notre petite voix intérieure.

Comment se déroule une séance Echoquantique ?

Les séances ont lieu en ligne, il faut dire que c’est un plus non négligeable avec le contexte actuel, et que cela permet une ouverture sur le monde tellement précieuse et privilégiée, qu’il serait dommage de ne pas le faire.

On utilise des plateformes connues comme Skype, WhatsApp, Messenger ou Zoom.

On se retrouve donc le jour du rendez-vous, et la personne pose sa première question.

  • Pour une future maman par exemple, la première question est souvent « Comment va mon bébé ? », « Quel message veut-il me transmettre ? »,
  • Une maman, ce sera par exemple « De quoi a-t-il besoin pour l’endormissement ? Pour mieux dormir la nuit ? »
  • Une femme qui souhaite revisiter ses orientations professionnelles, nous aurons des questions comme « quelle est ma mission de vie ? », « Quelle est ma spécialité ? Quels sont mes dons / talents ? ».

En réalité, nous pouvons aborder lors d’une séance Echoquantique tous les domaines qui vous concernent, qui vous touchent. Toutes les problématiques qui demandent un éclairage, de la clarté, des ressources pour un mieux-être, un mieux « vivre ».

Finalement, la plupart des personnes qui s’offrent une séance n’ont pas une liste de questions préparée en amont, il y a bien souvent un thème ou une question de départ, mais ensuite je les accompagne.

Les questions arrivent suite aux réponses quantiques, simplement parce que l’on avance dans le processus de réflexion, de compréhension, tout comme on le ferait en dialoguant avec une personne à voix haute.

L’accès à l’information est rapide et simple, tout comme le fait de lire un livre lorsqu’on a appris à le faire. Ce qui va être important, c’est de poser les bonnes questions. Celles qui vont être justes et utiles pour vous, dans ce que vous vivez.

On me demande souvent si il est nécessaire de faire plusieurs séances pour une problématique en particulier ; en réalité, non, dans l’absolu, vous avez vos réponses.
Finalement, ce qui va être important c’est la manière dont vous aller traiter ces réponses : est-ce que cela a besoin de temps pour germer en vous, est-ce que vous allez prendre la responsabilité de votre texte pour avancer sur votre chemin ?

En fait, la question est : Quelle sera votre positionnement face à vos propres réponses ?
Parfois, une personne a besoin d’entendre à nouveau, pour accepter ou digérer l’information. Mais tout est là, dès la première séance.

Ce qui est certain, et que j’aimerais ajouter, c’est que la vie, comme je le disais au début, est MOUVEMENT.
Rien n’est figé. Les mots ne doivent pas l’être non plus, tout comme nos croyances. Je vois parfois dans les réponses quantiques, un cheminement, comme si la personne se proposait de monter une échelle par étape, pour garder contact avec l’essentiel, avec la réalité de son quotidien.

Cette notion de mouvement doit rester en nous, car elle est garante de notre évolution.