C’est un sujet légèrement épineux ! Et pour cause… L’arrivée d’un bébé remue toute la famille. Aucun membre ne reste indifférent, que ce soit conscient ou inconscient d’ailleurs.

La roue tourne, les places dans l’arbre généalogique sont chamboulées et les souvenirs remontent à la surface pour tout le monde.

Alors certes, c’est un peu « stéréotypé » mais les visites en maternité sont souvent désagréables. Pas parce que nous n’aimons pas les gens qui viennent nous rendre visite, mais parce que finalement, ce n’est pas le BON MOMENT !

Oui, nous venons d’accoucher, nous sommes fatiguées (si pas épuisées), nous avons besoin de nous découvrir « maman – bébé – papa », besoin de temps aussi pour apprendre à répondre au besoin du bébé et au besoin de son propre corps (qui vient de fournir un effort considérable au bout de neuf mois et quelques heures de contractions !). Si nous allaitons nous avons besoin d’un environnement intime et calme pour mettre en place l’apprentissage de la « tétée » (et oui bébé a le réflexe de succion mais ne sait pas encore vraiment téter et nous, nous avons besoin d’un temps pour apprendre à allaiter cet enfant).

Mais par-dessus tout, notre énergie ne doit pas être dispersée et utilisée pour recevoir du monde. Notre bébé a besoin de cette énergie. Nous avons besoin de notre énergie.

Au-delà de tout cela, il a quelque chose qui me semble important : votre bébé n’a pas besoin des autres. La grand-mère, la belle-soeur, le tonton, oui on vous aime, mais le bébé, là tout de suite maintenant, il n’a besoin QUE de maman et papa.

L’idéal, de mon point de vue et après avoir observé et vécu toutes ces situations, est de demander à la famille et aux amis de venir voir bébé après le séjour à la maternité ou au moins deux à trois jours après la naissance.

Oui, je sais, je vous l’avais dit dès le début 😉 C’est un sujet épineux. Pourtant, j’en suis persuadée, conserver sa bulle le plus longtemps possible est un gage de prudence et de sérénité.

Et vous quelle est votre expérience du séjour en maternité ? Si vous accouchez bientôt, avez-vous imaginé comment vivre cette période de votre vie à trois 😉 ?

Mille tendres pensées à vous tous,

À demain !

Aurélie

20 réponses sur « Avoir des visites à la maternité… »

    1. Oui ce n’est pas évident. Mais je crois qu’il faut aussi se respecter, respecter le temps de la naissance et ce que l’on souhaite vivre autour de ça. Alors si tu sens que c’est important pour toi de préserver un certain temps cette bulle, communique le autour de toi. Il vaut mieux préserver ce moment là et froisser peut-être quelqu’un qui ne veut pas entendre ce que tu as à dire que de vivre ce moment avec une boule au ventre et en vouloir aux autres parce que ce n’est pas ce que tu souhaitais. Qu’en penses-tu ? L’essentiel est de faire les choses avec amour 🙂

      J'aime

      1. Oui je sais, je suis d’accord avec toi mais c’est vrai que pendant la grossesse j’ai fais des choix alimentaires qui m’ont fait me disputer avec des gens qui n’ont rien compris. Comme je le pense les gens doivent respecter nos choix mais ils ne pensent qu’à eux au final.

        J'aime

  1. J’ai fais « l’erreur » pour mon premier de laisser venir toute la famille de mon coté, mais aussi du coté du papa.. Plus les amis, qui forcément viennent voir la petite merveille. (J’étais la première à avoir un enfant dans notre cercle d’amis.)
    J’ai accouché le jeudi soir, et ils sont venus tous les jours du vendredi au dimanche, jusqu’à mon départ de la maternité lundi matin.. J’étais épuisée !! J’avais hâte de rentrer chez moi pour que l’on se retrouve enfin tous les 3, au calme et que je puisse dire aux gens « Non pas aujourd’hui ». Car on ne s’introduit pas chez quelqu’un aussi facilement que dans une maternité ! 😉

    Donc je dirais : Excellent conseil à donner aux jeunes mamans !

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai qu’on ne réalise pas à quel point ce moment devrait être intime. A quel point nous devrions pouvoir vivre et expérimenter ces « instants suspendus », hors du temps. Ce n’est pas évident d’arriver à se faire entendre quand ce n’est pas « culturellement » admis. Mais petit à petit, je crois que les femmes prennent consciences qu’elles peuvent dire un vrai oui autant qu’un vrai non. Merci pour ton témoignage 😉 Belle soirée !

      J'aime

  2. 1000 fois oui! Déjà pour mon fils j’avais limité, pour ma fille la 1ère nuit a été très difficile, les sages-femmes m’ont conseillé d’annuler les visites. Et elles ont eu raison! La famille à été un peu vexée mais ce n’est pas grave, on a pu tranquillement les recevoir à la maison au compte goutte et je ne me suis pas gênée pour leur demander d’apporter le dessert. Même les sages femmes qui sont venues à la maison m’ont confirmé que ce n’est pas le top toutes ces visites à la maternité, ne serait ce que pour le bébé : hygiène, bruit, agitation … et les femmes de la famille devraient être les 1eres à pouvoir le comprendre 😉

    J'aime

  3. Pour mon premier, né en maternité donc, j’avais prévenu à l’avance : pas de visite à la maternité et si ce n’était pas ok pour eux de promettre de nous respecter, on ne préviendrait de la naissance qu’une fois rentrés ! On a essuyé de vives protestations mais face à la proposition de passer plus de temps ensemble à la maison après, nos choix ont été respectés. Et j’avais le seul bébé de l’étage qui ne hurlait pas chaque soir pour décharger le tumulte de la journée…
    Pour les suivants à la maison, j’ai imposé à chaque fois un délai de 15j minimum, qui est passé tout seul du coup 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Maman de 4 enfants (J’ai 57 ans!!!!) Mon avis est plus mitigé que vous mesdames!!!!! Je n’ai pas eu la chance de pouvoir accoucher à la maison et je me suis « tapé » la maternité….. Je pleure dès l’instant où je suis entrée jusqu’à la sortie…. Qui ,durait jusqu’à 8 jours,d’hospitalisation!!!!! Alors la visite de mes proches m’était indispensable d’autant qu’il me restait au moins 17 heures en tête à tête avec mon bébé. Seulement, mon entourage savait,ne pas être envahissant. ca c’est une question de bonne éducation

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton témoignage Dominique 🙂 Tu as raison, il faut savoir s’écouter. Surtout quand la situation est particulière, il faut s’adapter et savoir utiliser ses propres ressources mais aussi les « personnes ressources ». 8 jours d’hospitalisation ça fait long… Je t’envoie plein de belles pensées 🙂

      J'aime

  5. Tout à fait d’accord !!
    Pour mon premier bébé, j’ai accouché le vendredi soir, j’avais de la visite de 13h30 à 19h samedi et dimanche avec par moment une dizaine de personnes dans la chambre (j’avais une très grande chambre heureusement… ou pas, les gens n’auraient pas pu rester si j’avais eu une petite chambre). Je suis rentré le mardi matin, après un contrôle tensionnel d’1h parce que j’étais en hypertension (pas vraiment étonnant), j’étais complètement cassée.
    Alors même si j’étais contente de voir ma famille, j’en garde un souvenir épuisant.
    Alors pour mon deuxième bébé j’ai fais les choses autrement. J’ai accouché le mardi en fin d’apres-midi et je suis rentré le lendemain matin. Du coup, j’ai organisé les visites tranquillement dans les jours qui suivaient et c’était beaucoup plus facile de dire « non pas aujourd’hui mais pourquoi pas demain ». Résultats : tous le monde à pu voir le bébé en petit comité ce qui permet d’en profiter plus, pas de crise de larmes du bébé le soir car épuisé par les visites, moins de fatigue pour moi et le papa. Bref que du bonheur !

    Aimé par 1 personne

  6. Je suis complètement d accord avec toi. Bébé n à abesoin que de paap et maman. Ça t évite une belle famille envahissante qui t arraché le bb des bras en arrivant . S assoir sur ton lit. Et fait comme si tu n’etais pas la ,. Invisible debout contre le mur.. ( bon comme tu l as compris j ai eu une mauvaise expérience )

    Aimé par 1 personne

    1. Oui. C’est vrai que ce n’est pas évident de dire avec tact et douceur aux familles et aux amis , que non, les visites à la maternité ne sont pas forcément une bonne idée… J’espère que ma vidéo aidera un peu. C’est l’objectif en tous les cas 😉 Merci pour ton message 🙂

      J'aime

  7. L ideal c est la situation qui convient aux parents. La bienséance veut que l on passe 30 mn en visite sans toucher le bébé (ou + si affinités) et sans remarque sur la tête fatiguée de la maman, ou sur les ressemblances supposées (oui on peut etre à fleur de peau).. La bienveillance c est d appeler de toute maniere, et de dire l amour que l on porte aux parents, et, suivant, a leur enfant. Pas d amour ? Pas de visite !!!
    Perso visites pour numerouno et crevee ! Pour numerobis ZERO visite et 7 jours de fusion chouchouttee a la mater . Pour nous le demarrage de l allaitement a ete aussi compliqué mais le lien s est fait hyper naturellement et très vite : je suis certaine que le fait d avoir pu être a 2 (quand le papa et numerouno étaient a casa !) a joué de manière significative.

    J'aime

  8. Merci, merci pour cet article! Complètement d’accord! Pour ma première, j’ai eu des visites dès le deuxième jour et je ne voulais pas mais je n’avais pas assez d’énergie pour dire NON à ma belle famille. J’étais chamboulée, épuisée et pas du tout disponible pour recevoir et accueillir des visites ! Pour ce deuxième bébé, il est sur que en accord avec mon compagnon, on attendra le retour à la maison pour recevoir et fêter tous ensemble l’arrivée de ce deuxième bébé.

    J'aime

  9. Je ne voulais aucune visite à la maternité,mais ma mère ayant fait 10000km pr être près de moi pour cette 1ere naissance, je ne me voyais pas lui dire non! Et si je disais oui a ma mère, ça me semblait logique que les parents du papa soient la aussi.
    Ils sont venus tous les jours pendant les 3.5 joues d’hôpital. J’ai accouché le dimanche soir et ils sont venus le lundi après midi.
    A y réfléchir c’était bien trop tôt. Bebe était épuisée de ce travail et de cette naissance si longue. Elle pleurait pas mal avant de dormir
    (pleurs de décharge, mais à ce moment je ne savais pas ce que c’était…)
    J’ai du mettre ma maman dehors 2 fois pendant ses visites, pour mes soins du perinée (dechirure). Meme si j’ai adoré l’avoir ave moi et partager avec elle ces moments si intimes avec bébé, je pense qu’on a clairement manquéd’intimité pour un premier bébé. On a pas eu le temps de se découvrir parents, qu’on avait déjà les grands parents avec nous.
    Pour le 2ème je ferai autrement. Zéro visite à la maternité. Et on fera des petites visites en petit comité a la maison ensuite.
    Papa maman bébé(s) d’abord. Le reste de la famille comprendra, ou pas. Mais ce sera comme ça.

    J'aime

  10. Pour mon 1er j’ai laissé venir qui le souhaitait, ça n’a pas été catastrophique mais effectivement quand on veut allaiter et que le bébé et nous essayons, c’est plus sympa en tête en tête.
    Souvent les visites se font pendant les moments calmes donc pas de repos pour la maman alors que la nuit va être agitée !
    Pour mon 2eme accouchement très difficile et très long, j’ai écris un texto très direct expliquant mon accouchement et en finissant par dire que je ne voulais aucune visite sauf si je les autorisait … très très direct mais tout le monde a compris : 2 jours de contractions, 10h de travail et une césarienne d’urgence. .. donc non pas de visite!
    Perso moi je l’ai bien vécu c’est le principal 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s