La Communication Quantique® ? Hmm, dit comme ça, ce n’est pas évident de comprendre quel est l’intérêt et son application au quotidien. Alors aujourd’hui, j’invite deux personnes à en parler, et attention, invitées de marque puisqu’il s’agit de la fondatrice de la Communication Quantique® et l’une de ces étudiantes. Belle lecture 😉


Agathe Bourasset, Fondatrice Communication Quantique® et Systémie Quantique®

Peux-tu, en quelques mots, nous expliquer ce qu’est la CQ (Communication Quantique®) ?

La Communication Quantique® est cette possibilité de transformer sous formes de mots à peu près n’importe quelle vibration et d’entrer en dialogue avec toutes les fréquences qui composent un être humain. On arrive dans un espace où peut se présenter de nouvelles opportunités qui n’étaient pas visibles ou accessibles jusqu’à présent.

Tu animes des stages de formation en CQ et ça marche plutôt bien ! Félicitations ! Expliques-tu pourquoi cela à autant de succès ?

Il y a tellement de réponses possibles ! Si je me lance dans l’approche systémie je pourrais remplir une page de réponses, elles seront toutes justes et c’est tout cela à la fois. Pour aller à l’essentiel, je dirai que les gens apprécient le fait que ce soit simple, sans conventions et surtout l’espace de liberté et d’applications de cette possibilité de dialogue. Tout va très vite ! On peut communiquer avec une partie de la personne (un organe, une fréquence spécifique comme celle de la petite fille/petit garçon en chacun de nous…), on peut communiquer avec les bébés, les enfants, les personnes privées de parole…L’important c’est de toujours ramener cela au quotidien, ce que je peux mettre en place pour accompagner cette prise de conscience et éventuellement le changement qui va suivre. Il n’est plus seulement question de nettoyer ou de libérer, mais de choisir ce que l’on va faire des informations et de comprendre que l’on vit dans une situation que l’on a plus ou moins créée.

Nous avons choisi de faire des séminaires intensifs avec un large suivi sur le web avec des rencontres réservées aux participants pour continuer les échanges.

Et puis, peut être que les gens sentent la joie et l’énergie de partage qui nous animent qui sont là avant toute autre raison ?

Peux-tu nous citer une anecdote lors d’une séance de CQ, qui t’a toi-même surprise ?

Chaque pratique est différente ! J’en aurais des centaines à raconter, entre les confirmations incroyables du texte que la personne valide, les transformations quasi immédiates que certains créent dans leur vie, le fait que le texte exprime en 5 lignes des heures et des heures de questionnements, il y a mille façon d’être surpris. On sort vraiment des croyances et des schémas établis. C’est comme s’il devenait nécessaire de partir d’oublier ce que l’on a appris et chaque personne va trouver le chemin qui lui sera propre. Une anecdote peut être, ce serait ce bébé dans le ventre de sa maman qui expliquait qu’il était quelqu’un de remuant fait pour aider le mouvement chez ses parents. Cela fait 6 ans maintenant et il les fait bien remuer ! (sourires).

Plusieurs autres, toutes différentes et toutes semblables : quand on demande en Communication Quantique, les aspirations profondes de la personne et qu’elle se met à décrire qui elle est, tout au fond d’elle-même, c’est toujours magnifique. Le meilleur, est quand la personne se rend souvent compte que dans son activité professionnelle elle est à sa place mais elle ne le voyait pas ! Ce serait par exemple la personne qui est institutrice et qui découvre que son talent caché est de rendre les personnes autonomes. On redéfinit avec elle son activité non pas comme institutrice qui va aider à apprendre ou à faire grandir ou à faire la « garderie » pour les petits, mais comme une Prêtresse de l’Autonomie ! Le rapport au métier et aux enfants change complètement. Les mots sont importants ! Ils permettent de changer le regard et de changer sa vie.

Est-ce qu’il y a beaucoup de parents qui te sollicitent pour comprendre ce qui se passe chez leurs tout-petits, avant de pouvoir parler ?

Cela m’est arrivé oui ! En ce moment j’ai beaucoup moins de temps ! C’est toujours rapide, 5/10 mn, les mots vont à l’essentiel, les petits communiquent très bien et passent rapidement à autre chose. C’est plutôt les parents avec qui je parle ensuite.

Je parlais tout à l’heure des aspirations profondes, ce que j’appelle le « potentiel » de chaque personne. Les miennes sont d’aller à l’essentiel et de transmettre, alors je me concentre sur la diffusion de la Communication Quantique et autres pratiques pour aider les changements de consciences, apporter aux gens de nouveaux moyens d’aller à l’essentiel et de mieux communiquer avec les autres. Je n’ai malheureusement plus trop le temps de faire des accompagnements individuels ! Par contre, je reste super disponible et accessible et il arrive souvent que j’accompagne au hasard de la journée en quelques minutes, les gens qui me contactent. Je ne pourrais jamais m’empêcher de faire cela ! L’être humain est tellement incroyable.

En quoi la CQ pourrait aider les professionnels travaillant dans le secteur de la santé ?

Elle pourrait aider à comprendre comment une personne réagit devant ou pendant une maladie : quand le corps physique est touché, le psychisme, le mental, l’égo, la partie spirituelle et toutes les autres fréquences ne réagissent pas de la même façon. Quand vous vous trouvez face à une personne qui a comme loyauté en elle « l’absence de volonté de vivre », alors ce sera difficile de l’accompagner sur le plan médical. Qu’y a t il derrière l’absence de volonté de vivre ? Une histoire ancienne ? Une injonction familiale ? Une expérience pour dépasser la limite de la vie et ensuite pouvoir à son tour accompagner les autres ? Il y a tant de pourquoi que l’on va surtout se concentrer sur le «de quoi avez-vous besoin ? » Certains expriment le besoin d’être écoutés, d’autres d’être touchés, d’autres d’aller vers des thérapies particulières….

La Communication Quantique n’est pas une fin en soi, elle installe un dialogue entre toutes les parties d’une personne et le personnel du secteur de la santé. Le but n’est pas d’appliquer à la lettre les informations qui sortent du texte, mais bien de tenir compte des orientations pour adapter les accompagnements médicaux et c’est un professionnel qui le ferait. Le patient serait partie prenante de son accompagnement et le professionnel AVEC lui.

J’ai hâte de rencontrer des gens qui pourraient pratiquer en milieu médical ! Il n’y pas une « bonne » et une « mauvaise » médecine, elles sont toutes nécessaires ! Vivement que l’on arrive à adapter chaque courant à chaque personne au lieu d’adapter les personnes à des techniques ou protocoles particuliers. Chaque pays du monde a fait des découvertes dans l’accompagnement aux soins et il serait temps de mettre en commun toutes ces compréhensions.


Christine DeschênesMassothérapeute Professeure de yoga  Accompagnante à la naissance Praticienne en Reiki Fondatrice Maternia et formée à la Communication Quantique®

Pourquoi avoir choisi de travailler auprès des femmes enceintes ?

Très tôt dans ma vie j’ai commencé à être fascinée par la maternité. Je ne savais pas ce que je voulais faire comme travail, mais je savais que je voulais être mère! Dès mes débuts comme massothérapeute en l’an 2000, j’ai choisi de me spécialiser en massage pour la femme enceinte. Par la suite, chaque fois que je suivais une nouvelle formation (yoga, entraîneuse, Reïki et soins holistiques), je choisissais d’approfondir mes connaissances dans ces domaines au niveau de la périnatalité pour mon propre intérêt. Il faut dire que j’ai suivi toutes ces formations entre chacune de mes grossesses. Je me suis donc spécialisé au fil du temps en périnatalité  sans m’en rendre compte. Puis, le choix s’est fait de lui même de me concentrer vers cette clientèle unique.  Je crois que c’est d’abord l’énergie spécial qui entoure toutes les  femmes enceintes qui m’a intrigué et attiré. La force de vie qui se dégage d’une femme enceinte et la possibilité qu’offre la grossesse de prendre connaissance du plus grand que soi continue de m’émerveiller tout les jours.

Tu as choisi de te former en CQ. Comment l’utilises-tu dans ton quotidien ?

Je l’utilise autant dans mon champs d’action professionnel que personnel. C’est un mode de communication idéale dans mon quotidien de mère de 5 enfants. Cela me permet de mieux  les comprendre et de mieux répondre aux besoins de chacun de façon plus rapide et optimale.

Tu es aussi accompagnante à la naissance. Est-ce que tu utilises la CQ lors des naissances que tu accompagnes ? Pour mamans ou/et pour bébé ? Pour papa ?

Tout à fait! C’est tellement utile, je l’utilise maintenant lors des rencontres prénatales, mais aussi lors de l’accouchement. Cela me permet de communiquer rapidement et de savoir ce qui est juste et approprié de savoir pour chaque personne présente ayant un rôle à jouer dans la naissance. La communication quantique en salle d’accouchement est formidable. Il y a quelques temps j’accompagnais un couple vers la naissance de leur premier enfant. Je me rends à leur domicile à leur demande puisque le travail est déjà bien installé. Nous sommes en pleine nuit, l’hôpital est très prêt et nous attendons le plus longtemps possible pour nous déplacer. Les contractions sont à un intervalle de 2 minutes lorsque nous prenons la décision de nous déplacer. Arrivé au triage de la maternité, la future maman est dans sa bulle, bien concentrée et elle n’a pas  l’air en travail actif. Nous insistons pour qu’elle ait tout de suite un examen. Le visage de l’infirmière change lorsqu’elle réalise que la dilatation du col est à 7,5 cm. Puis un tourbillon débute: papier à remplir, questionnaire, on l’amène vers une chambre de naissance. Trois  infirmières l’accueillent ainsi que l’obstétricien de garde qui est accompagné de deux étudiants, le climat est stressant et tout le monde se prépare rapidement pour la naissance. Je n’arrive pas à placer un mot: tout le monde la questionne.

Tout à coup, le personnel prend conscience que la maman est dans la chambre depuis 30 minutes et qu’elle n’a eu aucune contraction…La discussion entre le personnel médical reprend: on veut lui donne de l’ocytocine synthétique par voie intraveineuse. Pendant ce temps je questionne dans ma tête en CQ: “Que se passe-t-il? Pourquoi ton travail a t-il soudainement arrêter?”. La réponse de la maman: “Je n’arrive plus à me connecter à mon corps. Mon énergie est dispersée vu le trop grand nombre de personne dans la pièce. Je ne suis plus dans une zone de confort, les choses ne se déroulent pas comme je le souhaite. J’ai besoin de refaire ma bulle et de ne plus interagir avec le personnel”. Résultat: j’ai demandé  à tout le monde de sortir de la pièce pour 30 minutes avant d’administrer l’ocytocine synthétique.

J’ai expliqué à la maman et au papa pourquoi les contractions s’étaient soudainement arrêtées.  Cela les a rassuré de comprendre que tout allait bien, mais que la maman avait besoin de calme. Quinze minutes plus tard, le travail reprenait exactement où il s’était arrêté. Le papa s’est occupé de répondre aux questions par la suite et le personnel s’est fait plus discret. Grâce à la collaboration de tous et à la CQ, peu après cette nuit là, une belle petite fille est née de façon physiologique! Et ce n’est qu’un exemple parmis tant d’autre…

Quand tu as découvert la CQ, qu’est-ce qui t’a le plus surpris ?

Ce qui m’a le plus surpris c’est avant tout la simplicité et l’accessibilité de la communication quantique. C’est un mode de communication que tous peuvent utiliser peu importe leurs croyances. J’ai été surprise de réaliser que d’une certaine façon, je pratiquais déjà la communication quantique. La formation m’a amené à développer ma capacité à l’utiliser de façon plus efficace. Le fait que je puisse maintenant me servir de la CQ pour communiquer avec les bébés de façon intra-utérine continue de me subjuguer.

Penses-tu que la CQ pourrait être un atout pour les professionnels de la maternité autant que pour les parents ?

Sans aucun doute! Pour ce qui est des professionnels de la maternité, si tous avaient la possibilité d’utiliser la CQ leur travail en serait facilité. Cela permettrait à tous de sauver beaucoup de temps et d’argent. Je suis personnellement persuadée que le nombre d’accouchement physiologique augmenterait et que le nombre de césarienne diminuerait! De plus, si tous les parents connaissaient la communication quantique, ils seraient à même de l’utiliser tout au long de la grossesse, de l’accouchement et ensuite avec leur(s) enfant(s) grandissant. Ce mode de communication leurs serait utile pour toutes les étapes du développement de leur(s) enfant(s) incluant l’adolescence lorsque la communication ouverte est plus difficile! J’en sais quelque chose. 🙂


  • Pour en savoir plus sur la Communication Quantique® : https://www.communication-quantique.com
  • Pour connaître les formations de Communication Quantique® : https://www.communication-quantique.com/evenements/
  • Pour en savoir plus sur Agathe Bourasset : https://www.communication-quantique.com/equipe/
  • Pour en savoir plus sur Christine Deschênes : https://www.maternia.ca

Interview d’Agathe Bourasset, sur La Web télé d’Aurélie : https://youtu.be/ByQs4BihPvM

Capture d_écran 2018-02-06 à 23.44.51


Aurélie SURMELY
Aurélie SURMELY

Coach périnatal diplômée sage-femme, auteure du livre Accoucher sans péridurale

    1 Response to "Communication Quantique® : pour les parents et professionnels"

Laisser un commentaire