AURELIESURMELY

Le MUST pour une MèreVeilleuse grossesse, dès maintenant

"Vers une grossesse et une naissance naturelle, en conscience"

 

EN SAVOIR PLUS

Votre projet de naissance

  • ÉLABOREZ VOTRE PROJET
  • APPRENDRE À TRANSMETTRE
  • LES POINTS ESSENTIELS
  • ADAPTER SON PROJET
  • EN PRATIQUE

page1image1823104

WWW.LAWEBTELEDAURELIE.COM

AURELIE SURMELY


Natasha et Cyprien Y
Parents d’un bébé à terme pour le --/--/--

Nous vous présentons notre projet de naissance afin d’échanger avec vous sur le déroulement de l’accouchement et l’arrivée au monde de notre bébé.

Nous avons choisi votre maternité car nous avons été sensible à vos labels « Amis des bébés » et « Amis des papas ».

Nous savons que vous prêtez une attention toute particulière au bien-être de toute la famille. Nous vous remercions par ailleurs de vous rapprocher des besoins et des envies des parents.

Nous souhaitons exprimer ici ce qui nous animes, ce qui nous tient à cœur. Non pas comme une simple demande mais comme un état de fait. Nous avons besoin d’être respecté dans la façon dont nous souhaitons accueillir notre enfant. Etant donné que chaque parent est différent, il nous semble important que vous preniez connaissance de ce courrier.

De notre côté, nous savons que votre métier n’est pas reconnu à sa juste valeur. Vos gardes sont longues et votre responsabilité énorme. Nous comprenons que vous ne pourrez pas nous accorder tout le temps dont nous aurions besoin. Nous espérons qu’il n’y ait pas un trop grand nombre de naissance ce jour-là. De ce fait, nous avons décidé de dupliquer ce courrier est de le faire parvenir à la direction de votre hôpital. Nous souhaitons que tous les parents se fassent entendre et respecter. Nous demandons donc notre droit à des soins et à un accompagnement digne d’un service public en réclamant « une sage-femme pour une maman ». Nous soutenons la profession de sage-femme et souhaitons qu’elle puisse à nouveau être représentative de la physiologie des naissances.

Natasha :

  • J’ai préparé une tenue pour la salle d’accouchement et je souhaite la porter. Je n’éprouve pas la nécessité de porter la blouse que vous mettez à disposition pour les mamans.
  • Nous avons pu bénéficier de séances pendant la grossesse. Ainsi, nous avons compris l’importance de se mobiliser pendant le travail et l’expulsion. Nous utiliserons donc volontiers vos ballons, écharpe de portage et la baignoire. Je déambulerai dans les couloirs, me reposerez de temps à autre dans notre chambre en maternité. Nous ne souhaitons pas rester des heures enfermées en salle d’accouchement.
  • J’accepte une surveillance sous monitoring de trente minutes toutes les heures tant que mon accouchement reste physiologique bien entendu. S’il s’avère nécessaire d’écouter et de contrôler le rythme du cœur du bébé ainsi que la dynamique utérine, plus régulièrement, je serais à votre écoute.
  • J’ai prévu de m’alimenter et de boire pendant le travail si j’en ressens le besoin.
  • Nous sommes conscients que l’environnement doit être modifié pour accueillir en douceur notre bébé. C’est pourquoi nous souhaitons que les lumières soient tamisées. Nous avons à notre disposition une playlist pour écouter de la musique en salle d’accouchement. Lors de l’expulsion, nous souhaitons que l’atmosphère soit calme. Nous souhaitons que notre bébé perçoive cette douceur. Je ne ressens pas le besoin d’être coachée en me demandant

de pousser très fort. J’accompagnerai le réflexe expulsif. Mon corps suivra le mouvement de la naissance.

Il est évident pour nous que tant que l’accouchement reste physiologique, nous ne souhaitons pas qu’il soit dirigé ou médicalisé. Je préfère aussi que mon périnée subisse une déchirure plutôt que de subir une épisiotomie. Je souhaite aussi qu’il n’y ait pas de points de suture s’il s’agit d’une déchirure au premier degré.

Je vous remercie aussi de ne pas me proposer la péridurale si je ne l’ai pas explicitement demandé, durant le travail.
Je demande aussi qu’aucun produit ne me soit injecté lors de la délivrance du placenta (en l’occurrence du Synthocinonâ). Je souhaite une délivrance naturelle avec l’ocytocine que mon corps sécrète naturellement et spécifiquement à ce moment-là.

 

Cyprien :

  • Je suis heureux de pouvoir accompagner ma femme pour ce grand jour. Nous avons pu bénéficier de séances pendant la grossesse afin que je puisse l’aider au mieux. Aussi, j’aurai besoin de votre soutien. Je ne connais que très peu les locaux et le matériel mis à notre disposition. Je souhaiterai pouvoir proposer à ma femme des ballons, une écharpe, un bain... Je vous remercie de m’aider à me repérer dans vos locaux.
  • Si la naissance n’est plus physiologique et qu’une césarienne est programmée, je souhaite être présent et prendre rapidement mon bébé dans mes bras, en peau à peau. Si mon enfant a besoin d’une réanimation, je souhaite être également présent pour le toucher, lui parler, afin de le ramener à nous par ma présence et mon amour mais aussi de le soutenir dans cette épreuve.

 

Notre bébé :

  • Nous souhaitons que l’atmosphère de la salle soit propice au calme. Nous sommes désireux qu’il naisse dans cette douceur que nous chérissons depuis le début de la grossesse.
  • Nous désirons que le cordon soit coupé uniquement lorsqu’il aura fini de battre. Mon mari ou moi-même couperons le cordon au moment qui nous semblera le plus juste.
  • Suivant la position que j’adopterai pour la naissance, j’aimerai pouvoir attraper moi-même mon bébé. Si la position ne me le permet pas ou pour une tout autre raison, je ne le fais pas, mon mari souhaite pouvoir le faire.
  • Je garderai mon bébé en peau à peau durant les deux heures de surveillance que nous passerons en salle d’accouchement. Nous ne souhaitons pas que lui soit administré la vitamine K ni le collyre (qui perturberait la première tétée et notre premier contact visuel), durant ces deux premières heures de vie. La pesée et les mensurations se feront aussi quelques heures plus tard. Nous savons que vous ne pratiquez plus le bain à la naissance et nous approuvons tout à fait cette position.Nous vous remercions pour votre professionnalisme. Vous faites partie de cette grande aventure, par votre présence bien sûr, mais aussi parce que nous la partageons avec vous.

 

Natasha, Cyprien, bébé

page2image3800432

NE DÉLÉGUEZ PAS

Qui mieux que vous sait ce que vous ressentez ? Il est important de travailler en équipe et non de s'en remettre corps et âme au corps médical.

OBTENEZ LES BONNES INFORMATIONS

Nous devons évoluer avec notre temps et avec les nouvelles connaissances

LA SÉCURITÉ

Tous les parents sont comme vous, ils recherchent la sécurité. Il sera important d'en redéfinir les termes et d'éliminer les croyances qui fausses la réalité.

JE PARTAGE MES CONNAISSANCES POUR VOTRE BIEN-ÊTRE

Le fait d'être sur des "rails" procure un sentiment d'appartenance et de ce fait, nous rassure, mais ce n'est pas forcément le chemin idéal pour tous. Vous serez rapidement une "patiente" pour quitter votre capacité à être actrice. Sortir des schémas, c'est aussi s'autoriser à accompagner pleinement la grossesse et la naissance.

Vous avez accès à une source d'information formidable : votre corps. Continuez à vous offrir des informations en cohérence avec notre monde moderne, pour faire des choix éclairés et conscients.

 

 

La sécurité est une notion très particulière. Les codes et le cadre changent avec le temps et notre expérience. Nous nous basons sur nos croyances pour déterminer ce qui est sécure et ce qui ne l'est pas. Autorisez-vous à remettre en question les éléments qui vous procurent un sentiment de sécurité afin de trouver votre propre chemin, vers la réalisation de vos projets de future maman.

 

AURELIE SURMELY

À l'âge de 15 ans, j'ai eu une énorme opportunité : faire un stage en maternité et en salle d'accouchement. Depuis le premier jour de cette expérience, je sais qu'une sage-femme sommeille en moi !

En 2001, je me lance dans les études de sage-femme en Belgique, dans une école réputée pour la qualité de son approche humaine. J'ai découvert les naissances en maison de naissance, à domicile, en structure. J'ai découvert l'accompagnement global.

En 2005, j'exerce pour la première fois, mon diplôme en poche. Je réalise que toutes les femmes, tous les couples, ne sont pas "égaux" devant cette période si importante qu'est la grossesse et la naissance. Je suis surprise par ces écarts et je décide, en 2014, de quitter mon métier de sage-femme libérale pour devenir coach périnatal, et de ce fait, être plus libre encore pour partager plus largement sur internet. Je reçois alors des retours et des témoignages incroyables.

Je décide de créer alors des programmes pour partager mon expérience, mon expertise et permettre à tous les futurs parents d'obtenir, comme moi, cette liberté de choisir la grossesse et la naissance que l'on souhaite réellement vivre. J'ai réussi à être actrice de ma propre grossesse, de la naissance de mon enfant, et peu importe les événements, j'ai toujours su m'adapter pour le vivre au mieux. Aujourd'hui, je vous partage tout cela, pour que vous aussi, vous puissiez vivre au mieux cette étape incroyable de votre vie.

Aurélie Surmely

Démarrez maintenant avec de nouveaux outils


"Découvrez les meilleurs outils que j'ai partagé aux parents pour vivre leur grossesse et leur naissance pleinement"

Découvrez comment j'ai réussi à sortir des sentiers battus pour partager toutes mes connaissances et mon expertise, en tant que coach périnatal, ainsi que les outils que je transmets aux heureux parents pour vivre pleinement la grossesse et la naissance.

EN SAVOIR PLUS

Si vous avez des questions : contact@lawebteledaurelie.com

Pour plus d'informations vous pouvez consulter : mentions légales

LAWEBTELEDAURELIE.COM tous droits réservés.